Blog

Améliorer sa visibilité sur les réseaux sociaux (professionnels…)

Internet_map_1024
Share Button

Les réseaux sociaux professionnels peuvent être un bon moyen d’être mis en contact avec des entreprises auxquelles on n’aurait jamais pensé… à condition d’y être assez visible. Et il existe des moyens assez simples justement pour augmenter cette visibilité, ce que nous allons voir ici.

Débloque les + belles offres tech en 10 mins

 

Au commencement : les mots clefs

Des clefsAu départ, vous commencerez par remplir votre profil en y mettant peu ou prou votre CV. Sauf que celui-ci n’est pas directement utilisé par les recruteurs pour vous trouver. Il sert en fait dans un deuxième temps, pour ceux qui lisent les profils… et il n’y en a hélas pas tant que ça, mais ça vous le verrez bien assez tôt. Bref ce qui compte principalement, ce sont les mots clés et le titre de votre profil. Cependant on verra dans la suite que même si vous êtes contactés par des gens qui ne lisent pas votre CV, ceux-ci peuvent toutefois vous être bien utiles… indirectement.

 

Mettez-vous rapidement en relation avec vos connaissances

Les réseaux sociaux fonctionnent de proche en proche. Autrement dit vous commencerez par connaître une personne qui pourra vous mettre en relation avec tout ou partie de son réseau et ainsi de suite. Et chaque mise en relation de la personne apparaît sur son flux d’actualités… accessible par ses contacts. Ceci peut inciter des relations de la personne à se mettre en contact avec vous, et potentiellement à terme vous proposer une offre intéressante.

Tout ça pour dire qu’après votre inscription il est fortement conseillé de vous mettre en relation avec vos collègues actuels et passés, ce qui constituera déjà un point de départ pour vous faire connaître.

 

Les recruteurs débarquent

Les recruteurs débarquent !Assez vite, si vous avez mis les bons mots clefs, les recruteurs vont mordre à l’hameçon. Alors pour éviter toute déception, sachez que la plupart vous enverront des offres sans même avoir lu votre CV. Mais ce n’est pas une raison pour refuser de les avoir comme contacts bien au contraire ! En fait ils contribuent à améliorer votre référencement sur le réseau social, et donc votre visibilité. Après, rien ne vous oblige à répondre à leur message standardisé, qui est envoyé à l’identique à des dizaines de personnes chaque jour. Par contre par courtoisie répondez à ceux qui font l’effort de personnaliser leur message au-delà du prénom et du nom.

 

Un bon point quand même est que la manière dont les recruteurs vous abordent est un bon indicateur de la manière dont l’entreprise traite ses salariés ensuite. Ce n’est certainement pas le seul, mais le fait qu’un recruteur envoie des messages totalement standardisés tend à indiquer que l’entreprise derrière n’a cure de ses salariés et donc qu’il vaut mieux l’éviter sauf si votre banquier vous met un fusil sur la tempe.

Après vous pouvez toujours refuser certains recruteurs, pour ma part je le fais systématiquement avec ceux de sociétés comme Alt*n. Mais ne soyez pas trop sélectif, car cela diminuera votre référencement.

Pensez in-ter-na-tio-nal

William ShakespeareIl faut se faire à l’évidence : les meilleures entreprises IT ne sont pas en France, ou du moins si peu… En fait la plupart sont aux États-Unis, et certaines ont des bureaux à Paris. Seulement, il faut savoir que même dans ces cas-là les recruteurs, non francophones, pourront vous contacter depuis Londres pour un travail à Paris. Tout ça pour dire qu’il est de très bon ton de mettre votre profil en français mais aussi et surtout en anglais, et de tenir bien évidemment les deux à jour. Au passage ça vous forcera à travailler votre maîtrise de la langue de Shakespeare, qui est nécessaire dans notre métier.

 

D’autre part tôt ou tard vous aurez peut-être envie d’aller un peu à l’étranger, et à ce moment-là vous serez content d’avoir mis votre profil en anglais. Dernier point aussi qui peut aider : si vous repérez qu’un recruteur a une certaine origine, par exemple un Espagnol ou un Polonais, essayez de lui répondre dans sa langue maternelle. Même si vous faites de nombreuses fautes ce n’est pas bien grave, ça montrera de votre part une certaine ouverture d’esprit, en plus de faire forte impression. Évidemment évitez Google Traduction…

 

Générez du trafic sur votre profil

Une télévisionUn bon moyen de gagner en notoriété est de générer du trafic sur votre profil. Les moyens pour y arriver consistent notamment à poster de temps en temps des nouvelles en rapports avec les sujets de LinkedIn, à savoir l’évolution professionnelle. Par exemple un sujet sur certaines pratiques de recrutement avec capture d’écran à l’appui m’a valu une centaine de demandes de contacts en quelques jours, et de nombreux messages. J’en parle ici. Par contre si le sujet est un peu polémique veillez à répondre aux commentaires, justement pour défendre votre point de vue.

Un autre bon moyen de générer du trafic consiste à écrire des articles de votre crû et mettre un lien depuis le réseau social, ou dans le cas de LinkedIn les créer directement depuis le réseau social. Là encore les gens seront tentés d’aller lire l’article, ou le partager, ce qui poussera certains à regarder votre profil au passage, et qui sait, vous faire une proposition…

 

Assez vite vous remarquerez quels sont les sujets qui génèrent du trafic, et quels sont les autres. Le tout est de bien doser pour ne pas lasser les gens, tout en postant des sujets qui les intéressent. Bref il faut penser en terme d’audimat…

 

En bref…

Votre profil sur les réseaux sociaux professionnels est en quelque sorte votre vitrine. Par conséquent n’hésitez pas à le mettre en valeur avec des créations personnelles et autres, qui bien évidemment suscitent un intérêt sur le plan professionnel. Et surtout ne faites pas l’erreur d’être trop sélectif quant aux demandes de contacts, car même si certains recruteurs ont un comportement lamentable ils peuvent indirectement vous servir en vous mettant en relation avec leurs contacts. Car souvenez-vous, chaque mise en relation apparaît dans le flux des deux personnes mises en relation. Bref quelque part c’est quelque chose de viral.

Alors bien sûr parmi les offres que vous recevrez plus de 95% seront du déchet, mais il y a parfois quelques pépites qui valent vraiment le coup, de la part d’entreprises très intéressantes.

Et pour ceux qui me trouveraient cynique vis-à-vis des recruteurs, oui je le suis. Mais ceux qui arrosent les gens de messages pseudo-personnalisés sans même prendre une seconde pour lire les profils ne le sont-ils pas ?

 

Débloque les + belles offres tech en 10 mins

 

Cet article vous a plu ? Vous aimerez sûrement aussi :

  1. Les bonnes pratiques de recrutement IT sur les réseaux sociauxr>
  2. Pourquoi les entretiens RH sont-ils souvent décevants pour un développeur
  3. Recruteurs, comment identifier le bon développeur

 

 

JulienJulien
Moi c’est Julien, ingénieur en informatique avec quelques années d’expérience. Je suis tombé dans la marmite étant petit, mon père avait acheté un Apple – avant même ma naissance (oui ça date !). Et maintenant je me passionne essentiellement pour tout ce qui est du monde Java et du système, les OS open source en particulier.

Au quotidien, je suis devops, bref je fais du dév, je discute avec les opérationnels, et je fais du conseil auprès des clients.

Son Twitter - Son LinkedIn

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>