Blog

Anicet, #BestCoder JavaScript de novembre: « Pas de pression les gars ! Faites-le pour vous »

Anicet
Share Button

Anicet, faisant partie du top 3 des #BestCoders JavaScript, nous explique pourquoi il a participé au concours et ce qu’il en retire.


 

 

 

 

Je passe un test tech pour intégrer le classement !
 

1- Salut Anicet, qui es-tu en quelques lignes ?

Je suis un développeur qui a été amené au développement par le graphisme. Plus jeune, je comptais devenir Webdesigner, et après quelques essais, je me suis rendu compte qu’énormément de règles existaient, et qu’elles étaient régies par la technique (c’était en 2007, j’avais alors 14 ans). A partir de là, je me suis mis à l’intégration web, et de fil en aiguille, au backend. Sans pour autant me désintéresser du Front, pour moi l’important n’est pas réellement le code, mais les possibilités qu’il offre en termes d’usages, de fonctionnalités, le tout au service d’un utilisateur.

 

PHP a été mon premier choix, de par la communauté qui gravitait autour à l’époque, et gravite toujours ! J’aime beaucoup ce langage et ses frameworks. Je travaille sous sf2, sf3 et Laravel, avec une grosse préférence pour ce dernier. Je fais aussi un peu de nodeJS, mais avec le framework AdonisJS uniquement (une sorte de portage de Laravel), donc ça ne compte pas vraiment.

 

Côté front, je suis avant tout intégrateur (HTML5/CSS3), mais j’aime aussi travailler avec les différents frameworks et technos qui font que le web est ce qu’il est aujourd’hui : un espace dynamique, où le temps réel prime sur le reste ! Tout ça permet aussi de beaucoup réduire la friction pour l’utilisateur, et ça c’est simplement fabuleux.

 

Je suis un développeur assez conservateur au final, étant donné que je suis « full-stack » (je n’aime pas trop cette dénomination, que je trouve un peu pompeuse), je veux être certain que ma stack est solide et évite absolument la hype autour du nouveau « killer ». Ma hantise étant quelque chose qui est censé faire le café, en plus de le moudre et de le produire soit EOS 2/3 ans après, et me force à reprendre l’intégralité de mes projets (Angular 1, je parle de toi).

 

2- Qu’est-ce qui t’a motivé à passer des tests techniques sur JobProd ?

Vis-à-vis des tests sur JobProd, je les ai simplement passés par curiosité. J’aime bien savoir où j’en suis et je me méfie comme de la peste de l’effet Dunning-Kruger. Je me suis d’ailleurs rendu compte que j’étais relativement mauvais dans des domaines que je pensais acquis, ça m’a forcé à revoir certaines bases, et c’est pour moi tout l’intérêt de ces tests : savoir où on pêche, s’améliorer, se perfectionner pour les prochains !

 

3- Quel(s) conseil(s) pourrais-tu donner aux codeurs qui essayeront de décrocher les premières places des #BestCoders de décembre ?

Pas de pression les gars ! Faites-le pour vous. Le classement importe peu, le tout est d’être capable de se situer vis-à-vis de ses propres compétences !

 

4- Y a-t-il un/des ami(s) que tu aurais envie de défier sur la plateforme de tests tech ?

J’aimerais défier Antoine, un pote qui me surpasse techniquement et m’apprend beaucoup au quotidien. Un excellent développeur fullstack qui travaille avec une stack tellement large, que je me demande comment il arrive à se souvenir de tout ça.

 
Je teste mon niveau en développement sur ma techno !

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>