Blog

Augmentation des salaires de développeurs informatiques : comment gérer ?

piece or
Share Button

Voici un petit billet pour vous parler d’un problème récurrent qu’ont les startups et PME que l’on connait : les salaires demandés par les développeurs ont beaucoup augmentés en 2012.

 
Reçois en 24H les + belles offres tech matchant avec ta recherche
 
 

Pourquoi ont-ils augmentés ? La rareté.

Préliminaire : les salaires proposés par les SSII sont vraiment bien souvent au dessus du marché. Donc de base, quand on est une startup, c’est difficile de s’aligner. Disons que l’on part avec une bonne longueur de retard, surtout par rapport aux jeunes diplômés nourris à la SSII pendant 5 années d’études. Regardez notre animation, si cela ne vous parle pas Wink.

Ensuite. Je pense que je ne vous apprendrai rien en vous disant que les développeurs sont rares de nos jours…et que ce qui est rare est cher. L’Internet s’est développé à une vitesse fulgurante ces 10 dernière années, voire ces 5 dernières années. C’est dingue quand on pense à tout ce qui a été créé depuis l’explosion de la bulle. C’est l’économie mondiale tout entière qui a profondément changé. Hors les écoles et universités ont eu du mal à suivre ce rythme et leurs programmes sont rapidement devenus obsolètes (et le sont toujours bien souvent !). Donc ce ne sont que les meilleurs, les curieux, les vrais passionnés du Web et du code qui ont tenu le rythme et qui donc on des qualifications intéressantes pour les startups et PME. Et ces personnes là, il y en a peu (sauf, bien entendu sur notre GeekBase, notre sélection de CV de développeurs informatiques Cool).

Voici votre problème

Vous : – Vous êtes une startup/PME créée depuis moins de 10 ans
– Votre boite tourne bien : bon produit, bon service,
– Vous avez une bonne team technique,
– Vous augmentez vos développeurs de quelques pourcents chaque année (voir tous les 2 ans). 2, 3, 4%.

Le problème : Aujourd’hui les jeunes diplômés qui postulent chez vous réclament des salaires correspondant à des développeurs entre 3 et 5 ans d’expérience dans votre entreprise. Vrai ? Sinon commentez !

Les solutions possibles à ces salaires élevés

1) Vous vous alignez.

Il faut vivre avec son temps. Avant vous aviez 5 francs d’argent de poche par mois, maintenant vous donnez 5 euros d’argent de poche à vos enfants. Avant vous donniez 25k€ à un jeune diplomé, maintenant vous donnez 35k€. Le risque à cela, au delà bien entendu du risque financier, c’est que vous créez un déséquilibre interne à l’entreprise entre les salaires. Et comme chacun sait, les salaires circulent, donc vous ne pourrez rien cacher. Vos développeurs seniors risquent de partir rapidement à moins que vous ne soyez un excellent manager. Et encore. Donc la seule solution ici consisterait à aligner tout le monde sur ces nouveaux salaires, mais je ne suis pas sûr que cela ravisse votre banquier :) Si vous êtes encore une petite startup et que vous avez peu d’ancienneté, vous pouvez aussi aligner tout le monde avec les prix actuels du marché. Après tout aux US, les développeurs sont des stars (les salaires n’ont rien à voir et sont souvent le double des salaires français), pourquoi les vôtres ne le seraient pas ?

> Note de cette solution : 4/10. Risqué et trop téméraire je pense.
 
Reçois en 24H les + belles offres tech matchant avec ta recherche
 
 

2) Vous vendez un projet, un job, un environnement.

Vos candidats vous parlent salaire ? Vous rétorquez équipe, passion et technologie, bref vous êtes une entreprise où il fait bon travailler pour développeurs informatiques. Ils veulent un job en startup, c’est chez vous que ça se trouve et nulle part ailleurs. Ils veulent apprendre et devenir des stars du développement : c’est chez vous que ça se passe, pas en SSII. Ils veulent 35k€ en sortant d’école : ce n’est pas votre terrain de jeu. Vous pouvez même leur expliquer le problème que cela engendrerait en interne (cf. premier point). Posez-leur une question : quel est leur objectif sur les 3 à 5 ans à venir ? Monter en compétence, connaitre par coeur le Ruby on Rails et devenir un acteur central de la communauté ? C’est avec vous que cela va se passer. Avec ce filtre, vous testez vraiment la motivation pour votre projet d’entreprise. Et relativement souvent, vous pourrez enlever de votre short-list les développeurs sur-sollicités qui voient plus des dollars que des lignes codes… Et qui finiront sans doute par vous quitter à la prochaine opportunité à 10k€ de plus (ou 20-30k€ avec les US).

> Note de cette solution : 7/10. Solution latérale au problème du salaire qui permet de sélectionner des personnes fidèles et intéressées par votre projet.

3) Vous proposez 1 fixe + 1 variable (avec en plus la solution 2).

Deux choses sont simultanées : vous vendez un job vraiment sympa, mais en plus vous proposez que si votre développeur réalise ses objectifs, il gagne un salaire encore plus élevé, ce qui est d’autant plus motivant. Vous souhaitez 35k€ annuel ? Ok, je vous propose 30k€ fixe et 10k€ de variable sur objectif atteint. Si vous atteignez ces objectifs, vous aurez donc plus que 35k€, pas mal non ? Comment fixer ces objectifs ? Déjà, je pense que c’est utile de fixer trois objectifs :

  • Les objectifs du développeur en propre : 1/3 du variable
  • Les objectifs de sa team : 1/3 du variable
  • Les objectifs de l’entreprise (notamment financier) : 1/3 du variable.

Avec ceci vous évitez qu’il y ait une compétition malsaine dans votre entreprise et que chacun travaille dans son coin. Et en même temps cela permet que chacun essai de se dépasser.

Ensuite voici des idées d’objectifs du développeur à fixer :

  • Délivrer le projet dans les temps. 99% des projets IT finissent en retard, mais avez-vous testé la prime sur délai tenu ?
  • Qualité du code et des solutions produites (estimées par le responsable de la team du développeur ou par le CTO).
    - Idée magique qui va vous permettre de gagner 3 mois dans le développement (grâce à une veille impeccable du développeur). Pareil, jugé par le responsable de la team.
  • Engagement, sérieux et professionnalisme du développeur. Je le conçois, ces critères peuvent ne pas être très objectifs et c’est beaucoup plus compliqué dans la vraie vie que dans un article de blog. Mais déjà si vous écrivez ensemble (vous et le développeur) ces différents types d’objectifs et QUI les évalue, vous avez fait une grosse partie du chemin. L’esprit de confiance que vous aurez instauré dans votre équipe technique fera le reste du chemin.

> Note de cette solution : 9/10. Cette solution, dans les entreprises où elle a été testée, a marché la plupart du temps. Deux points essentiels : vendez un projet et de la passion et proposez que le développeur soit effectivement très bien rémunéré s’il bosse bien. Et vous qu’en pensez-vous ? J’ai hate de lire vos critiques et commentaires Tongue out

Romain

Je cherche un job dans lequel je me sens bien maintenant !

Share Button

5 commentaires

  • Nico dit :

    Je n’avais jamais entendu parler de la solution 3, j’aurai du la proposer à mon employeur!

  • Setsuna dit :

    Logique, si t’es un passionné compétent on peut te payer moins cher… et 35k ça n’a rien de mirobolant à Paris.

  • JobProd dit :

    Commentaire suite à la rédaction de l’article : certains développeurs (notamment @Setsuna) nous disent que ce sont les salaires du marché et qu’il n’y a rien de mirobolant : c’est vrai, et d’ailleurs j’ai corrigé le terme. J’ai tenté d’écrire cet article de la façon la plus objective possible :
    – Les entreprises trouvent que ces salaires sont très élevés
    – Les développeurs disent que ce sont les prix du marché et c’est vrai, c’est un simple constat. Et ce sont d’ailleurs peut-être les prix que toutes les entreprises devraient payer !

    –> L’article n’est pas centré sur « est-ce que ces salaires sont décents/valables », mais plus sur « Ok, les salaires sont plus élevés, maintenant quand on est une entreprise, que fait-on ? ».

    Voilà, j’espère avoir corrigé une éventuelle incompréhension :)
    Romain

  • Ishaan dit :

    « – Les entreprises trouvent que ces salaires sont très élevés »

    Elles se voilent la face. Les ingénieurs informaticiens ne sont, de loin, pas les les ingés les plus chers. Pourquoi dans certains secteurs les entreprises peuvent débourser plus de 50-60k pour un ingé, alors qu’en informatique on estime que 45k c’est déjà trop ?

    Salaire moyen Ingénieur Aéronautique : 49 167 euros
    Dans la fonction publique territoriale : http://www.emploitheque.org/grille-indiciaire-territoriale-Ingenieur-52
    Selon l’enquête 2011 de l’Observatoire sur l’emploi des ingénieurs, leur salaire médian a atteint 52 970 euros bruts annuels, soit 970 euros de plus qu’il y a trois ans, ou « trois fois le salaire médian en France », souligne le responsable de l’étude.
    Enfin,
    Aux Etats-Unis, un ingénieur français peut espérer gagner plus de 125 000 euros annuels. Tandis qu’en Chine, sa rémunération peut facilement dépasser les 135 000 euros par an….

  • L4 dit :

    De mon point vue, bientôt fraîchement diplômé, je m’intéresse énormément à la solution numéro 2.

    Je souhaite vraiment faire mes armes, dans une bonne ambiance avec des projets intéressants… Le côté salaire peut camoufler du travail peu intéressant. Et ai-je besoin d’avoir autant d’euros à la fin du mois à mes débuts ? Pas dans mon cas. Je risque d’en gagner suffisamment pour vivre correctement.
    De plus, dans les petites PME ou les start-up, on a la chance d’avoir une vision globale du projet, et je trouve ça très formateur. J’ai eu des retours de gens qui en ont quitté pour des grandes boîtes, avec un plus grand salaire, mais au prix d’être « enfermé ».
    D’ici quelques années, je ne dirais certainement pas non à partir ailleurs pour un salaire plus élevé, mais serait réellement le cas ? Trouverais-je un travail qui est à la fois intéressant et mieux payé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>