Blog

Et toi, t’es développeur ou tu travailles dans l’informatique ?

Aurelie
Share Button

Vous avez remarqué en France la tête que fait quelqu’un quand on lui dit qu’on travaille dans l’informatique ?

 
Je cherche un job dans lequel je me sens bien maintenant !

On voit la bouche devenir horizontale et les sourcils se lever, on entend un petit “ah c’est sympa”. Ce qui se traduit à peu près par “c’est pas très clair tout ça mais ça n’a pas l’air folichon, je suis désolé pour toi”.

Du coup je me demandais : est-ce qu’il ne serait pas temps d’aider les mentalités à évoluer en essayant de son côté de faire rêver les gens ?

interlocuteur désolé VS passionné

Aurélie, chargée de la relation candidat chez JobProd

Envie de rejoindre une entreprise qui reconnaît vos talents ?
Cliquez ci-dessous !

Share Button

5 commentaires

  • gojul dit :

    Bonne idée, mais je crois qu’avec notre culture latine où les professions techniques sont mal vues, c’est mal barré… :-( Pire : l’interlocuteur est fichu d’en profiter pour vous demander de venir réparer son ordi, un médecin m’a déjà fait le coup et m’a facturé après ses honoraires. Il n’y avait qu’une imprimante à débrancher/rebrancher mais quand même !!!!

    • Effectivement notre culture ne valorise pas les métiers techniques. C’est justement pour cela qu’il faut agir :) ça n’est pas une fatalité et l’on peut agir à tout niveau, y compris tout simplement en changeant la manière dont on présente sa profession.

      Quant à votre médecin, il faut juste en changer, j’ai des adresses si vous voulez :)

  • gojul dit :

    Pas de souci pour le médecin, celui-ci était mauvais (il a prescrit à ma femme alors enceinte un médoc… interdit aux femmes enceintes). :D J’ai changé il y a fort longtemps.

    Mais on retrouve cette culture à tous les niveaux : ex dans une grande entreprise publique le boss qui demande au DSI, informaticien de métier, de venir lui réparer son blackberry ou son ordi perso… Et j’en passe. Et quand ça ne marche plus c’est de votre faute, pas même un remerciement. Perso quand on me demande de dépanner des ordis c’est non direct sauf pour un cercle très réduit de proches.

  • Régis dit :

    Si seulement on pouvait changer ces mentalités… Il y a aussi le client pour qui vous faites par exemple un site internet, et qui vous demande de configurer son logiciel de devis pour changer la mise en page : « Mais vous êtes informaticien, vous devriez tout connaître non ? ». Comment leurs expliquer qu’il y a des dizaines et des dizaines de « métiers d’informaticien ».

  • Luca dit :

    Je suis pas en total désaccord avec cette l’idée que tout ce qui touche a l’informatique n’est pas forcément valorisé…

    Par contre, je suis pas pour le « métiercentrisme », et je me demande si quand vous croisez un plombier ou un financier, vous lui demandez avec curiosité ce qu’il fait ou si vous vous arrêtez à des préjugés « ah il répare les chiottes », « ah il attend que l’argent rentre ».

    Je pense que le changement des mentalités commence par le changement de sa propre mentalité, et je trouve dommage de rapporter constamment des problèmes généraux à soi/son métier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>