Blog

Les réactions à adopter quand on vous demande de réparer un PC

Capture d’écran 2016-02-19 à 09.32.54
Share Button

Bien souvent on vous demande, ou on vous demandera de réparer les PC des gens… pour mieux vous oublier à l’occasion des soirées ou des fêtes sous prétexte que vous êtes le « geek », trop décalé pour ces gens bien. Vous comprenez, la technique c’est pour les ploucs, pas pour les élites… enfin du moins c’est hélas comme ça que beaucoup de personnes pensent encore. On pourra citer à cet effet notre ancienne Ministre de la Culture Christine Albanel qui, lors des débats sur l’Hadopi, a répondu par le mépris aux objections de la Quadrature du Net, en les qualifiant de cinq gus dans un garage

Débloque les + belles offres tech en 10 mins

Je me souviens aussi de mon ancien médecin de famille qui m’avait demandé de regarder son imprimante qui déconnait. Il suffisait en fait de la débrancher et la rebrancher, probablement un mauvais contact. Et ensuite ce mec m’avait facturé sa consultation, alors que je venais de lui faire économiser 100€. Si vous habitez Palaiseau je me ferai un plaisir de vous indiquer son nom, par message privé.

Vivons heureux, vivons cachés

Un geekLa première chose à faire pour éviter d’avoir à réparer les PC est tout simplement… de masquer le fait qu’on est informaticien. Personnellement je le fais en permanence et ça fonctionne plutôt bien. Bref quand on demande dans quoi vous travaillez, indiquez le secteur d’activité de votre entreprise, et si c’est une SSII celui de votre client. Vous pouvez aussi dire que vous êtes ingénieur, mais certainement pas que vous travaillez dans l’informatique.

Alors vous pourriez me dire, « oui mais j’adore rendre service ». Ca tombe bien c’est mon cas, et comme dit la chanson de Tryo J’ai rien prévu pour demain « Donner à quelqu’un c’est se faire un ami ». Sauf que dans notre cas ça ne fonctionne pas comme ça, dans l’imaginaire des gens nous autres développeurs sommes toujours comme la photo ci-dessous :

Oups, vous êtes démasqué

Bon, vous avez fait l’erreur de dire que vous êtes informaticien et là tout le monde vient vous voir pour vous demander de réparer l’ordi, le smartphone ou encore le lecteur DVD. Dites-vous bien que la plupart des gens qui viennent vous voir à cette occasion vous ignoreront immédiatement après, en d’autres termes ce sont des profiteurs. Par contre ces mêmes personnes n’hésiteront pas à vous incriminer si elles font une ânerie sur leur ordi et ne suivent pas les consignes que vous leur avez passées en partant… Par ailleurs il existe des entreprises spécialisées dans la réparation d’ordinateurs qui perdent une partie de leur chiffre d’affaire face à cette concurrence déloyale. Alors oui le terme est inapproprié mais l’idée est là.

Etes-vous prêt à nuire à certaines entreprises en rendant service à des profiteurs ? Pour ma part je l’ai fait par le passé mais on ne m’y reprendra plus, et je pense que vous êtes dans le même cas. Bref n’hésitez pas à sévèrement filtrer les gens pouvant bénéficier de votre aide. En ce qui me concerne je ne le fais plus que pour mes proches. Si vous êtes bénévole dans une association vous pouvez aussi le faire pour celle-ci, mais arrêtez-vous là. Ne le faites pas pour vos voisins à moins que ceux-ci vous rendent la pareille sur d’autres sujets, et ne cédez pas au chantage du type oui t’es méchant tu ne veux pas m’aider.

 

Tu es informaticien, tu dois donc savoir réparer ça

Un discours qui peut vous être tenu une fois que vous êtes démasqué est qu’on vous dise que comme vous êtes informaticien, vous devez savoir réparer ceci, cela. Et bizarrement, c’est fou ce que les gens deviennent stupides dans ce cas-là. Vous pouvez leur expliquer qu’en école d’informatique on ne vous apprend pas ça, ou qu’on ne demanderait pas à un médecin généraliste de faire une opération à coeur ouvert, ils ne voudront rien comprendre. Dans ce cas c’est simple : laissez-les se débrouiller, ça leur fera les pieds. Alors évidemment avec les gens les plus proches ça peut être difficile, ma femme me fait régulièrement la réflexion, mais en dehors des périodes de soucis c’est eux qui seront les plus réceptifs à cet excellent article.

Vous êtes Linuxien

297Etre Linuxien est un argument qui peut fortement jouer entre votre faveur et ce pour deux raisons. Premièrement si on vient vous voir vous pourrez expliquer aux gens que vous pourrez pas les aider hormis pour installer GNU/Linux sur leur machine. Au besoin, montrez-leur vos ordis, et faites-leur bien comprendre que vous n’avez que ça à disposition et que Windows est bien trop compliqué pour vous. S’ils insistent vous pouvez toujours leur rétorquer que si même le PDG de Microsoft Steve Ballmer a mis plus de deux jours à réparer un PC sous Windows, vous n’y arriverez pas !

 

N’oubliez pas également que dans la tête des gens Windows est simple alors que GNU/Linux est compliqué. Si vous réparez leur ordi sous le système de Microsoft vous les conforterez dans cette idée, alors que dans le cas contraire vous en ferez potentiellement des pingouins migrateurs.

Et pour ceux qui ne renonceraient pas à vous demander de l’aide, ça vous laisse une bonne occasion de diffuser GNU/Linux et qu’ils constatent que finalement que ce n’est pas si compliqué que ça. Par contre vous risquez de vous retrouver à faire un peu plus de support technique, au moins momentanément…

En bref…

La première règle à suivre est de ne pas révéler votre métier. C’est triste mais les gens ont bien trop de préjugés sur nous. Ensuite si le mal est fait n’hésitez pas à filtrer. Enfin si vous êtes fan du manchot, servez-vous de l’occasion pour répondre la bonne parole libriste, ça marchera toujours avec certaines personnes.

A noter aussi que ce genre de demande peut aussi survenir dans votre entreprise. N’hésitez pas alors à envoyer paître les gens sauf s’il y a une contrepartie à la clef. Business is business…

Débloque les + belles offres tech en 10 mins

Cet article vous a plu ? Vous aimerez sûrement aussi :

 

JulienJulien
Moi c’est Julien, ingénieur en informatique avec quelques années d’expérience. Je suis tombé dans la marmite étant petit, mon père avait acheté un Apple – avant même ma naissance (oui ça date !). Et maintenant je me passionne essentiellement pour tout ce qui est du monde Java et du système, les OS open source en particulier.

Au quotidien, je suis devops, bref je fais du dév, je discute avec les opérationnels, et je fais du conseil auprès des clients.

Son Twitter - Son LinkedIn

Share Button

3 commentaires

  • Mohamed EL MANSOURI dit :

    Un mug pour les repousser ? J’ai ce qu’il faut. https://twitter.com/Mo_ELMANSOURI/status/700622457498050561

  • Lucie de JobProd dit :

    Héhé, je suis fan ! ;-)

  • Réchèr dit :

    Je ne trouve pas ça très malin de cacher le fait qu’on est informaticien. Ça conforte les gens dans l’idée que c’est une honte inavouable, et que la société doit marginaliser les geeks puisqu’ils ont des activités honteuses.

    Envoie paître les gens qui veulent que tu répares ton PC, si tu en as envie (je le fais aussi). Mais ne cache pas que tu es informaticien.

    Ensuite, je cite :
    « Par ailleurs il existe des entreprises spécialisées dans la réparation d’ordinateurs qui perdent une partie de leur chiffre d’affaire face à cette concurrence déloyale »

    Oui, et la grand-mère qui garde gratuitement ses petits-enfants fait une concurrence déloyale aux nounous. Ton pote qui t’a invité à manger chez lui fait une concurrence déloyale aux restaurants. Les spectacles de fin d’année ou de carnaval réalisés dans les écoles sont une concurrence déloyale aux chaînes de télévision. Etc. Ça s’appelle « la couche libre et non marchande de la société ». Ça mériterait une réflexion un peu plus approfondie qu’un simple commentaire, mais c’est pas le sujet de cet article. Je te laisse faire les recherches nécessaires si tu en as envie.

    Je suppose que tu as utilisé une photo de ton visage pour ton avatar jobprod. C’est pas très cohérent avec le fait de ne pas vouloir révéler son métier et de vivre caché tel une ombre secrète qui ne sortirait que la nuit pour se nourrir de lapins chassés au fond d’une forêt perdue qu’aucun pied humain n’a encore jamais foulé, ou quelque chose comme ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>