Blog

Pourquoi un bon dév est-il flemmard ?

700-308844-Diplôme du baobab dans la main
Share Button

Beaucoup de gens ont entendu parler du développeur qui a scripté sa vie. Outre l’effet comique, ce gars est un authentique flemmard. Et en tant que dévs nous devrions tous l’être, voici pourquoi.

 

 

 

Débloque les + belles offres tech en 10 mins

 

En informatique, il existe de nombreuses tâches rébarbatives qu’il faut répéter ad nauseam. Ou plus simplement des tâches très simples, mais extrêmement répétitives et donc sources d’erreurs. Prenons un exemple : vous devez renommer 2000 fichiers dans un répertoire, pour changer un dièse # par un underscore _. Et ce renommage ne doit être fait que sur les fichiers qui ont pour extension .jpg.

La première possibilité est de prendre son gestionnaire de fichiers favori, et de faire le renommage à la main. Vous en avez pour une semaine, et si dans l’affaire vous ne faites pas la moindre erreur je vous paie une bière. Si si, promis.

La deuxième possibilité consiste à rechercher un minimum sur Internet. Par exemple sous Linux (et probablement OSX mais pas testé) on arrive très simplement à faire ce renommage avec… la ligne de commandes :


rename "s/#/_/g" *.jpg

Un hamacTemps passé : une demi-heure pour rechercher la commande, une minute pour la taper.

Alors vous me direz, « pouah, la ligne de commande !!! ». La vérité est que de nombreux bons développeurs y sont littéralement accros car elle permet d’automatiser de nombreuses tâches et de gagner un temps fou de la sorte. Et c’est comme ça que ces gens sont devenus de vrais flemmards.

 

Ne faites pas ce que la machine peut faire !

Une bibliothèqueDe manière générale les ordinateurs sont très efficaces pour mener à bien des tâches répétitives ou fastidieuses, mais ne faisant pas appel à l’imagination comme le renommage de fichiers en masse. D’autre part généralement ils peuvent le faire en bien moins de temps qu’un humain, car ils sont faits justement pour ça. Dès lors il ne faut pas hésiter à vous servir de cette aptitude pour devenir efficace.

Alors autant le dire tout de suite, ceci requiert un investissement. De temps en temps vous pourrez être amené à faire un petit travail de recherche d’une heure ou deux pour mener à bien votre opération. Mais dites-vous bien que procéder de la sorte est avant tout un investissement ! La prochaine fois que vous serez confronté à la même problématique, vous n’aurez aucun problème à refaire l’action. De même pensez à lire régulièrement des livres ou à défaut des articles sur Internet, afin de savoir ce qui existe. Des fois vous pouvez vous contenter des gros titres. Le tout n’est pas forcément de tout savoir immédiatement, mais de savoir où chercher.

 

Et vous savez quoi ? En acquérant de tels réflexes vous les mettrez aussi en oeuvre dans votre code. Par exemple copier-coller du code est quelque chose d’à la fois rébarbatif et mauvais sur le long terme. En étant flemmard face à une telle situation vous aurez tendance à chercher une solution pour éviter ce copier-coller, ce qui vous rendra meilleur.

Automatiser = fiabiliser

Un robotLe gros avantage de l’automatisation des process est qu’ils sont rendus plus fiables. En effet un processus automatique est à la fois traçable et répétable. Par conséquent vous aurez la possibilité de le tester dans de très nombreuses conditions pour être ensuite les doigts de pied en éventail le jour de la mise à disposition de l’application aux utilisateurs.

Prenons le cas des tests : l’ancienne mode consistait à tester à la main l’intégralité de l’application. Bien que ça reste la seule méthode possible quand il s’agit de faire de la vérification de rendus visuels, le reste du temps ce n’est vraiment pas une bonne idée de procéder de la sorte. Rien ne dit en effet que vous aurez le temps ou la capacité mentale à tout tester de manière rigoureuse. Au contraire, les tests automatisés permettent de tout vérifier relativement rapidement, en ayant une meilleure couverture. Bref au automatisant les tests non seulement vous vous épargnez une grosse partie du travail mais en prime vous augmentez la fiabilité de ceux-ci.

 

De la même manière en automatisant les processus de déploiement vous travaillerez moins sur le long terme, et vous rendrez ceux-ci répétables. Dès lors il sera simple de les tester avant la mise à disposition au public. Et là encore le jour où ça arrivera vous pourrez être les doigts de pied en éventail.

En bref

Être flemmard ne signifie pas nécessairement être paresseux, mais plutôt se creuser la tête pour ensuite en faire le moins possible. Mine de rien c’est comme ça que vous deviendrez le plus efficace dans le temps. Alors bien sûr cela demande des efforts, mais il faut les voir comme un investissement pour l’avenir. Croyez-le ou non, mais le temps gagné par la suite en vaut vraiment la chandelle. :-)

 

Débloque les + belles offres tech en 10 mins

 

Cet article vous a plu ? Vous aimerez sûrement aussi :

  1. Devenir efficace face à un ordinateur
  2. La démarche DevOps
  3. Les tests automatisés

 

 

JulienJulien
Moi c’est Julien, ingénieur en informatique avec quelques années d’expérience. Je suis tombé dans la marmite étant petit, mon père avait acheté un Apple – avant même ma naissance (oui ça date !). Et maintenant je me passionne essentiellement pour tout ce qui est du monde Java et du système, les OS open source en particulier.

Au quotidien, je suis devops, bref je fais du dév, je discute avec les opérationnels, et je fais du conseil auprès des clients.

Son Twitter - Son LinkedIn

Share Button

2 commentaires

  • Pierre dit :

    Très bon article sur l’industrialisation du travail d’un Développeur. Un développeur qui n’a pas cet état d’esprit aura des problèmes pour évoluer dans sa carrière. :-)

    Pierre
    P.S.: il y a une faute dans la commande, dans le texte tu parles de .png et la commande précise .jpg ;)

  • gojul dit :

    Merci pour la typo. :-)

    Industrialisation je ne sais pas, je ne crois pas en fait que notre métier soit industrialisable au sens tayloriste du terme. Mais ça n’empêche qu’il faut automatiser ce qui peut l’être, et ça demande pas mal de réflexion… les tests sont un des premiers trucs à automatiser et à cet effet le métier de testeur devrait être davantage valorisé. Un testeur n’est pas qu’un cliqueur de base !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>