Blog

Le salaire des développeurs en 2015

Capture d’écran 2015-10-14 à 11.14.19
Share Button

Voici le volet #1 de notre étude de 2015 sur les salaires des développeurs1 024 profils tech ont répondu à notre sondage en un peu plus d’une semaine : développeurs, lead développeurs, experts techniques, architectes, etc !  Via cet article, nous allons nous plonger dans les salaires des développeurs web et informatique : par techno, lieu, poste, sexe, type d’entreprise… Bref, retour sur les grandes tendances des salaires IT en 2015 !

Vous souhaitez revoir le questionnaire que nous vous avons proposé pour l’étude ? C’est ici !

VOLET #1


1) Salaires moyens en province VS IDF

Cliquez sur le graphe pour le faire apparaître en grand

En Ile-de-France, le salaire des techs est plus élevé de 19,6% par rapport à la province en 2015. En 2014, il était plus fort de 18%, ainsi on constate que le fossé se creuse.
Nous pouvons rapporter ces chiffres à une étude de l’INSEE datant de 2006, indiquant que le coût de la vie en IDF est supérieur de 13%par rapport à la province.
(Si vous trouvez une étude plus récente, n’hésitez pas à nous le signaler ! :))

Concernant les différences entre les salaires à expérience égale, on remarque que :

  1. L’écart le plus faible concerne les moins de 2 ans d’expérience avec +13,8% en IDF,
  2. Les 3 à 5 ans d’expérience ont un écart de + 20,1% en IDF,
  3. Les 6 à 10 ans d’expérience comptabilisent, eux, une différence de 23,2% en IDF.

> Aperçu des grandes tendances côté salaires en IDF par techno en 2015

Cliquez sur le graphe pour le faire apparaître en grand

JavaScript 1* : BackboneJS, NodeJS, AngularJS…
JavaScript 2 * : JavaScript – HTML5/CSS3
PHP 1* : Zend, Symfony2, Laravel, Drupal, Magento…
PHP 2 * : WordPress, Joomla, Prestashop….

Technos étudiées : Data Scientist, Ruby Python, PHP, JavaScript, Java, .NET, Android, iOS, Windows Phone, C/C++, GNU/Linux

NB/ Les salaires ne sont pas affichés afin de gagner en lisibilité sur le graphe.
Nous rentrons bien sûr dans les détails un peu plus loin ! Et nous pourrons aussi comparer ces salaires avec… la province ! :-)
L’ensemble des salaires indiqués sont exprimés en brut annuel.

2) Salaires moyens des développeurs par technologie toute expérience confondue

Cliquez sur le dessin pour l’agrandir

En prenant pour base le salaire parisien, toutes expériences confondues, nous avons pu faire un classement des salaires par techno.
L’idée :
1- avoir un ranking des technos grâce aux salaires moyens
2- obtenir une meilleure idée du marché de l’emploi dans l’IT !

Voici ce que nous pouvons observer :
Les data scientist ont le vent en poupe et affichent un salaire nettement supérieur à la moyenne avec une différence de +19% par rapport au salaire moyen toutes technos confondues ! Aussi, les prochaines données sont « à prendre avec des pincettes ». En effet, les data scientist augmentent le niveau du salaire moyen toutes technos confondues.
– Les Ruby et les Python ont un salaire supérieur à la moyenne de + 8,2%. L’an passé, la différence était de +11,6%. Comme expliqué plus haut, le salaire moyen étant plus élevé cette année, il est normal que la différence de salaire par rapport à la moyenne recule.
Les technos JavaScript 1 (avec les frameworks BackboneJS, NodeJS, AngularJS…) et Java se talonnent, puisqu’elles affichent respectivement une différence supérieure par rapport au salaire moyen de +2% et +1,7%.
Les technos PHP 1 (avec les frameworks Zend, Symfony2, mais aussi Laravel, Drupal, Magento…), mobile (iOS, Android, Windows Phone) et .NET sont proches également et diffèrent de 0,2KE à 1KE.
– Les technos C/C++ – GNU/Linux, JavaScript 2 (regroupement de JavaScript – HTML5/CSS3) et PHP 2 ( avec les CMS Wordpress, Joomla, Prestashop) ferment la marche. La différence par rapport au salaire moyen est assez conséquente et va jusqu’à -12% pour la techno PHP2.


1) Salaires moyens data scientist

> Lire la suite sur les salaires des data scientists

 

2) Salaires moyens développeurs Ruby / Python

 

> Lire la suite sur les salaires des développeurs ruby / python
> Focus sur le salaire des développeurs ruby en 2016 ! / python

 

3) Salaires moyens développeurs JavaScript

 

> Lire la suite sur les salaires des développeurs JavaScript

 

4) Salaires moyens développeurs PHP

 

> Lire la suite sur les salaires des développeurs PHP

 

5) Salaires moyens développeurs Java


> Lire la suite sur les salaires des développeurs Java

 

6) Salaires moyens développeurs .NET

> Lire la suite sur les salaires des développeurs .NET

 

7) Salaires moyens développeurs mobile (iOS, Android, Windows Phone)

> Lire la suite sur les salaires des développeurs mobiles

 

8) Salaires moyens développeurs C/C++ – GNU/Linux

> Lire la suite sur les salaires des développeurs C/C++

 

3) Salaires moyens par métiers

Cliquez sur le graphe pour le faire apparaître en grand

Note importante : Nous avons sélectionné les profils en province et en IDF. Par ailleurs, nous avons fait le choix de regrouper certaines populations :

- Les développeurs : développeurs et un petit pourcentage de DevOps, dont le salaire était véritablement très proche de ceux des développeurs à expérience égale.
- Les lead développeurs : ces derniers ont été sélectionnés seuls.
- Les experts : directeurs et experts techniques et architectes ont été regroupés. Cela nous permet de vous proposer des chiffres solides répartis sur un échantillonnage plus grand et aux caractéristiques salariales assez proches. Aussi, notre échantillon de sondés pour les 0 – 2 ans n’étant pas assez représentatif, nous sommes partis, pour les experts d’une expérience de 3 – 6 ans à plus de 10 ans. Ce qui en soit, nous semble beaucoup plus parlant et logique. :)
- L’encadrement IT : consultants, chefs de projet technique, scrum master.

On remarque assez rapidement que plus l’expérience augmente, plus les qualifications de « lead développeur » (responsabilités) ou d’ « expert » (expertise) influe sur le salaire.

  1. Les experts : Ils ont le salaire le plus élevé par rapport aux autres profils identifiés et culminent pour les plus de 10 ans à 64,2 KE.
  2. L’encadrement IT : Il existe une réellement progression entre les 3 à 6 ans et 6 à 10 ans.
  3. Les développeurs : Les chiffres sont stables et la progression rythmée au fil des tranches d’expérience.
  4. Les lead développeurs : Les chiffres sont stables entre 3 – 5 et 6 – 10 ans pour ensuite connaitre une belle progression.
Ce qui est intéressant de voir c’est que l’on peut faire carrière dans la technique avec un salaire et des responsabilités ou encore un niveau d’expertise qui évoluent vraiment. Le chemin « développeur > Chef de projet après 5 ans » est loin d’être la seule possibilité pour les profils tech ! :)
Pour information, nous avons retiré de cette étude les intégrateurs et les admin sys. L’échantillon que nous avons pu obtenir n’est pas assez parlant et pourrait ainsi ne pas être de qualité. Néanmoins voici les quelques chiffres que nous avons pu glaner pour les salaires en IDF concernant ces deux profils :
– 0 – 2 ans : 26KE
– 3 – 5 ans : 31KE
– 6 – 10 ans : 34,7 KE
– + 10 ans : 43,2 KE Décroche ton job tech rêvé en 1 semaine

 


4) Salaires moyens par taille et type d’entreprise

Cliquez sur le graphe pour le faire apparaître en grand

> Par type de société
Note importante
: les salaires comprennent uniquement le fixe ainsi que le variable (tout comme dans la totalité de l’étude) et non les avantages, primes ou autres, que nous aborderons un peu plus bas.

– Il est intéressant de voir, si l’ont fait une moyenne des salaires, que les sites internet payent le mieux, avant les éditeurs de logiciels. Cela est dû à un salaire fort pour les plus de 10 ans. En effet, un profil IT travaillant dans les sites internet gagnera en moyenne plus de 10 KE par rapport à une personne travaillant dans un éditeur de logiciel avec plus de 10 ans d’expérience. Néanmoins, lorsque l’on fait le ratio toutes expériences confondues, un salaire moyen chez un éditeur de logiciel est inférieur de juste 2KE par rapport à celui d’un site internet.
– D’autre part, on remarque que les SSII ne sur-paient pas les jeunes diplômés et les profils junior, comme on pourrait le penser. Le salaire moyen d’une personne de 0-2 ans d’expérience se rapproche fortement d’un salaire moyen à expérience égale chez un éditeur de logiciel.
Les DSI offrent, a priori, une évolution salariale minime entre 0-2 et 3 – 5 ans, pour ensuite faire un bon de plus de 13KE en moyenne  pour les 6 – 10 ans !

 

Cliquez sur le graphe pour le faire apparaître en grand

> Par taille d’entreprise
Pour les 0 à 2 ans d’expérience :
Il est amusant de constater que les différences de salaire entre les différentes tailles de société ne sont pas énormes. Ces deux années sont nécessaires pour que le profil IT puisse maturer dans son travail et se perfectionner dans sa techno,. Aussi cela peut expliquer pourquoi les salaires moyens sont assez stables dans l’ensemble.

Pour les 3 à 5 ans d’expérience : on observe par la suite une différence de 5KE tous ronds, entre les entreprises dont l’effectif est de 1 – 20 (35,7KE) et de 101 – 1000 personnes (40,7KE). En effet, il semblerait que les petites entreprises payent moins que les autres pour cette tranche.
Pour les 6 à 10 ans d’expérience : on remarque que les sociétés sont au coude à coude. Il n’y a pas de grande tendance qui s’exprime.
Par ailleurs, concernant les 6 à 10 ans d’expérience et les plus de 10 ans : on remarque que les entreprise à effectif plus petit évoluent moins vite côté salaire. En revanche, pour les effectifs de 21 – 100 personnes, on voit une nette augmentation de 18KE. Cette forte augmentation est visible également dans les entreprises dont l’effectif est de plus de 1000 personnes avec plus de 16KE de différence. Pour les sociétés de 101 à 1000 personnes, la progression est plus mesurée, puisque l’on constate une amélioration de 4,8 KE.

 

5) Salaires moyens des hommes VS des femmes

Cliquez sur le graphe pour le faire apparaître en grand

Note importante : au total 153 femmes ont répondu à l’étude sur 1 024 personnes interrogées.

Les hommes gagnent en moyenne (toutes expériences confondues) 16,8% de plus que les femmes en 2015, soit +1,8% de plus que l’an passé ! Cela signifie que les femmes se sont un peu plus éloignées du salaire des hommes tech. En revanche on remarque que la différence culmine entre 3 et 6 ans, pour s’atténuer pour les profils de 6 et 10 ans d’expérience.

Par ailleurs, selon cet article de l’Express publié en 2012, l’écart dans la population des cadres en France est de 20% entre les hommes et les femmes (tous les techs qui ont répondu à l’étude ne sont pas des cadres, mais ceci peut donner un comparable). Cela signifie, à titre d’information que les femmes tech sont mieux loties que la moyenne !
Pour terminer, les hommes touchent par rapport aux femmes :
– + 12% de plus de 0 à 2 ans d’expérience,
– + 30% de plus entre 3 et 6 ans d’expérience,
– + 9,8% entre 6 et 10 ans.

 


6) La composition du salaire des développeurs

Cliquez sur le camembert pour le faire apparaître en grand


68% des techs ont un salaire fixe
, tous types de société confondus ! Aussi, seuls 18,6% ont un fixe et un variable et 8,7% ont un fixe et des avantages. On remarque par ailleurs, que le nombre de tech bénéficiant d’un fixe, d’un variable et d’avantages se limitent à 4,7%. Qu’en pensez-vous ? Préférez-vous vous retrouver dans un cas de figure particulier ?

 

Décroche ton job tech rêvé en 1 semaine

7) Le classement des avantages des développeurs

Cliquez sur le tableau pour le faire apparaître en grand


Enfin, voici un tableau recensant les avantages perçus par les profils IT lorsqu’ils en bénéficient.
Le top 3 : 
- #1 : une bonne mutuelle
- #2 : des tickets restau
- #3 : la prise en charge partielle ou totale du transport

Chose intéressante, on constate que le télétravail rentre de plus en plus dans les mœurs. :)

 

 

VOLET 2

Souhaits des développeursNous vous proposerons dans quelques jours un second volet de cette étude sur les souhaits des développeurs. A très vite pour connaître les technos sur lesquelles vous souhaiteriez travailler, celles que vous voudriez utiliser sur votre temps personnel. Aussi, ce sera l’occasion de faire le point concernant votre satisfaction côté salaire !

Share Button

15 commentaires

  • Ahmed dit :

    je trouve du male à saisir ces deux versions de php: php1 et php2

    c’est bien du php4et php5 ou bien php pure et php avec framework

    je me trouve un peut perdu :)

  • Lucie Masset dit :

    Bonjour Ahmed,
    Merci de votre commentaire.
    Pour répondre à votre question, nous avons scindé en deux la techno PHP. Aussi, voici le découpage :
    – L’appellation « PHP 1″ ici correspondant plutôt aux frameworks Zend, Symfony2, Laravel, mais aussi à Drupal, Magento.
    – L’appellation « PHP 2″est tourné plutôt côté CMS avec la pratique de WordPress, Joomla et Prestashop par exemple.
    A votre disposition si vous avez d’autres questions.
    Lucie.

  • Momo dit :

    Ça paye bien les nouveaux frameworks JavaScript.
    Une semaine pour connaître angularjs.
    Combien d’année pour C/C++ ?

  • georges dit :

    C’est quand même pas mirobolant ces salaires ! Je comprends que cette filière intéresse de moins en moins les étudiants qui sont de plus en plus nombreux à vouloir éviter la technique.
    Les gens expérimentés et brillants techniquement cherchent à évoluer vers le managent car ils savent qu’en France il faut s’éloigner de la technique pour obtenir la reconnaissance et augmenter son salaire. C’est dommage, car aujourd’hui je trouve vraiment difficile de recruter de bons développeurs.

    Autre remarque, un data scientist n’est pas développeur Hadoop ! Ce n’est même pas un développeur. C’est une personne en charge de donner du sens aux données, à l’interface entre la R&D et le marketing.
    C’est une fonction qui nécessite des compétences élargies (mathématiques, info, métiers, marketing). Normal que leurs salaires soient en conséquence.

    Pour finir, dans ce sondage, on aurait pu également comparer les salaires en fonction du niveau d’étude. Tous les développeurs de ce sondage sortent-il d’une grande d’école d’ingénieurs ?

    • num dit :

      > Pour finir, dans ce sondage, on aurait pu également comparer les salaires en fonction du niveau d’étude. Tous les développeurs de ce sondage sortent-il d’une grande d’école d’ingénieurs ?

      Tout à fait d’accord. Bon nombre de développeurs ont un niveau bac + 2 ou + 3, et en France j’ai le sentiment que le niveau de salaire est très lié au niveau d’études, même avec quelques années d’expériences.

      Sinon l’étude est très instructive :)

  • gojul dit :

    Le problème est que les ingés en informatique sont les plus mal payés des ingés, mis à part ceux spécialisés en agronomie et en pisciculture. Ce n’est pas moi qui le dis mais le MUNCI et le CNISF, et les agronomes ont des conditions autres que vivre en open-space…

    Enfin bref tout ça pour dire que la pseudo-pénurie ce sont les bobards du MEDEF dont le Syntec fait partie… Et qu’il convient de rappeler que 10% des informaticiens français sont au chômage.

    D’un autre côté en France le salaire médian n’est pas beaucoup plus haut que le SMIC…

  • Adrien dit :

    Et pendant ce temps un dev lambda tout 150K$ au US ;)

  • Nathan dit :

    Les salaires sont exprimés en Net ou en Brute?

  • Lucie Masset dit :

    Bonjour Nathan,
    Merci de votre commentaire. L’ensemble des salaires sont exprimés en brut.
    Bon après-midi,
    Lucie.

  • Antoine dit :

    Bonjour,

    Etude intéressante mais qu’en est il des développeurs MainFrame (COBOL/JCL) ? Car contrairement à ce qu’il est enseigné cette techno n’est pas morte et est largement utilisée.

  • lol dit :

    @Antoine : LOL

  • num dit :

    En deuxième lecture, je me demande si 1024 réponses ça n’est pas un peu faible comme échantillon.
    Il suffit qu’il n’y ait qu’un ou deux développeur qui corresponde à une catégorie donnée, et ça n’est pas tout à fait des données statistiques, et relève plus du sondage.

  • Jerem dit :

    A votre avis sur quelle techno il faut miser actuellement pour espérer se démarquer sur le marché des développeurs d’ici 5 ans ? Je suis étudiant à Infosup http://www.infosup.com et tant qu’à faire autant m’investir dans des connaissances qui vont rapporter par la suite :p

  • Vincent dit :

    J’aurais voulu savoir quel etait le niveau d’etude des developpeurs interrogés. La plupart sortait d’une ecole d’ingénieur ou avait niveau bac +5, non? Car je suis bac+3 et je suis loin d’avoir le salaire moyen indiqué par rapport à mon experience (9 ans). Je n’ai meme pas le salaire moyen brut des debutants (30 K) et j’ai pas mal été augmenté ces dernières années (je n’ai jamais changé d’entreprise cependant, ce qui joue).

  • Amaury dit :

    Enfin une étude proche de la réalité et qui met bien en avant le côté IDF pour ne pas s’y identifier en province. En moyenne, donc, les salaires sont assez bas par rapport à d’autres métiers à moins d’être dans la catégorie « Expert technique / Architecte ». Il faut donc attendre 10 ans et / ou se démarquer des autres en plus pour que le salaire suive celui d’autres métiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>