Blog

#AstuceDeCode 11 : mettre des flags de compilation globaux et autres variables globales dans CMake

Astuce de code-flags de compilation globaux et autres variables globales dans CMake
Share Button

Nous avons vu dans un précédent article qu’on pouvait faire plein de trucs assez sympathiques avec CMake, pour tous ceux d’entre vous qui font du C et C++. Maintenant on va voir comment définir des flags de compilation par défaut.


 

 

 

Débloque les + belles offres tech en 10 mins

 

L’intérêt de la manipulation est qu’on maîtrise totalement les flags de compilation qui seront utilisés. C’est particulièrement important si derrière vous utilisez un système de packaging comme RPM, sinon vous aurez les flags par défaut de ce dernier. Et ça peut faire mal. Je me suis ainsi retrouvé à avoir un comportement différent entre le programme que je compilais moi-même et celui compilé par RPM simplement à cause de ces flags, et pour déboguer, c’était festival.

Définition des flags de compilation

Le plus simple pour définir les flags est de créer un module CMake. Pour les flags C et C++ vous utiliserez le code suivant :


set(CMAKE_CXX_FLAGS "${CMAKE_CXX_FLAGS} -O2 -g -pipe -Wall -Wp,-D_FORTIFY_SOURCE=2 -fexceptions -fstack-protector --param=ssp-buffer-size=4 -m64 -mtune=generic " CACHE INTERNAL "cmake_cxx_flags")
set(CMAKE_C_FLAGS "${CMAKE_C_FLAGS} -O2 -g -pipe -Wall -Wp,-D_FORTIFY_SOURCE=2 -fexceptions -fstack-protector --param=ssp-buffer-size=4 -m64 -mtune=generic " CACHE INTERNAL "cmake_c_flags")

set(CMAKE_CXX_LINK_FLAGS "${CMAKE_CXX_LINK_FLAGS} -fPIC" CACHE INTERNAL "cmake_cxx_link_flags")
set(CMAKE_C_LINK_FLAGS "${CMAKE_C_LINK_FLAGS} -fPIC" CACHE INTERNAL "cmake_c_link_flags")


La liste de flags détaillée ici est quelque peu arbitraire, mais ce n’est pas l’important. Il s’agit en fait des flags par défaut de RPM. Par contre ce qui compte sur ces lignes est le paramètre CACHE INTERNAL. Il permet en quelque sorte de définir des variables globales à vos programmes CMake, ce qui est nécessaire dès lors que vous appelez un module CMake avec une directive include. Derrière celle-ci vous pouvez mettre un nom quelconque, il suffit qu’il soit unique.

Variables globales à vos scripts

Vous pouvez bien évidemment ajouter vos propres variables de la même manière, toujours en utilisant le paramètre CACHE INTERNAL.

Débloque les + belles offres tech en 10 mins

Cet article vous a plu ? Vous aimerez sûrement aussi :

 

JulienJulien
Moi c’est Julien, ingénieur en informatique avec quelques années d’expérience. Je suis tombé dans la marmite étant petit, mon père avait acheté un Apple – avant même ma naissance (oui ça date !). Et maintenant je me passionne essentiellement pour tout ce qui est du monde Java et du système, les OS open source en particulier.

Au quotidien, je suis devops, bref je fais du dév, je discute avec les opérationnels, et je fais du conseil auprès des clients.

Son Twitter - Son LinkedIn

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>