Blog

Billet d’humeur : les diplômes valent-ils plus que la passion lors d’un recrutement ?

Capture d’écran 2015-11-27 à 15.18.09
Share Button

Récemment, j’ai eu lors d’un contact avec un recruteur, une demande un peu « amusante » : Pourrais-je avoir une photocopie de vos diplômes ?


 

 

 

 

Débloque les + belles offres tech en 10 mins

J’ai quitté l’école en 1985 . La même année que la sortie de Windows 1.0 sur disquette, je programmais en C, Basic et DBase. Les VAX et autre IBM 38 régnaient dans les entreprises. A cette époque, l’agilité et le Scrum n’étaient même pas des concepts, et le management était vraiment différent. J’arrête là mon étalage nostalgique pour revenir sur le fond.
Dans mon poste actuel, j’ai recruté, pour mon équipe, une bonne dizaine de développeurs, et pour moi, voilà quels sont mes principaux critères :

1/ Avez-vous un projet d’étude ou personnel open-source ?
Pourquoi ? Parce qu’il permet de voir le code écrit, l’architecture pensée, les méthodes utilisées par le développeur.
Un plus tout de même pour le projet open-source, parce qu’il démontre une autre qualité très recherchée : la passion.


2/ Avez-vous un blog sur les IT ? Avez-vous publié un article sur un site spécialisé ?

Pour avoir écrit moi-même quelques articles, je sais que cela prend du temps. Mais c’est un bon exercice de synthèse et de pédagogie, et comme pour le premier point, cela démontre une passion pour nos métiers.

En résumé, un projet ou un article en dit 1000 fois plus qu’une vague photocopie d’un diplôme hors d’âge (ou même d’hier). On peut facilement se faire une idée de la valeur du développeur que l’on va recruter. – Si j’ai un conseil à donner à tous les développeurs, c’est de montrer votre flamme en produisant du code ou des articles, et de les montrer au public. Peut-être seront-ils « moyens », mais ils seront le plus « passion » sur votre CV.
– Et un second conseil, il faut mettre les liens vers vos productions dans votre CV, cela fait une vraie différence : vous êtes développeur, vous aimez çà et vous pouvez le prouver.

Dans notre métier, ce qui compte vraiment, c’est l’auto-formation continue, l’ouverture à de nouvelles techniques, de nouveaux outils et de nouvelles pratiques, et pour se former continuellement, il faut être passionné par notre métier : « artisan codeur d’application ». C’est la première des qualités qu’un recruteur devrait essayer de détecter, parce que, tout bardé de diplômes qu’il soit, c’est au pied du mur que l’on voit le maçon !

Débloque les + belles offres tech en 10 mins

Raynald
Je suis Team manager chez un éditeur de solutions logistiques portuaires. Je suis « un vieux de la vieille », j’ai commencé dans les jeux, à la fin des années 80. Durant ma longue carrière, je suis passé par de nombreux OS et langages de programmation. Depuis plus de dix ans, je me suis spécialisé dans la technologie .Net.

En savoir +

Vous souhaitez devenir blogueur pour JobProd ?

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>