Blog

Cinq phrases à ne jamais dire à un développeur

horreur
Share Button

Le métier de développeur est largement dévalorisé en France, ce qui contribue largement à la mauvaise qualité de nombreux logiciels. Et cette dévalorisation peut aussi causer des maladresses plus sociales, comme certaines phrases qui peuvent littéralement être blessantes pour un développeur et fortement augmenter votre turn-over… donc baisser la qualité de vos logiciels ! Voici quelques exemples.

 

 

 

C’est facile, j’ai déjà fait du développement

La phrase « c’est facile, j’ai déjà fait du développement » est souvent utilisée pour mettre la pression à un développeur qui vous explique justement que ce que vous lui demandez est compliqué. On m’a déjà fait le coup un jour pour me demander de faire une page avec une image de fond effet métal en dégradé de couleurs qui devait recouvrir le fond de tout une page, en sachant que le dégradé partait du centre de l’image pour aller vers chaque bord. Autrement dit le truc précisément très compliqué à faire d’autant qu’il devait fonctionner sous Internet Explorer 6. Et devinez quoi, c’était un chef de projet à la base commercial qui me demandait ça.

En tenant de tels propos à un développeur, à moins que vous lui ayez fait la preuve que vous savez vraiment coder, vous ne faites que l’insulter. Dites-vous bien qu’un développeur connaît bien mieux son métier que vous, et que ce n’est pas parce que le domaine vous paraît obscur que la personne en face de vous essaie de vous entuber. Bref en réagissant de la sorte vous réussirez probablement à avoir un travail pas ou mal fait, dans mon cas ça aurait pu être un centrage d’image qui ne tenait que sur une résolution précise…

Un arrachage de cheveux

Attends c’est facile, ce n’est qu’une checkbox

Corrolaire du cas précédent, dire à un développeur que ce que vous lui demandez de faire est facile est souvent insultant pour lui, même si vous trouvez qu’ajouter une case à cocher est « facile ». Il faut en fait voir quels sont les traitements imposés par cet ajout, car dans certains cas ils peuvent être très lourds. D’autre part sachez que bien souvent les développeurs sont contraints de faire des hypothèses sur vos demandes car vous aurez oublié de spécifier 95% de ce que vous attendez. Pas convaincu ? Sachez qu’une spécification bien faite doit toujours être au format Given-When-Then, avec des cas parfois triviaux du type Étant donné que j’ai coché la case X sans remplir le champ texte en face, quand je clique sur OK, je dois obtenir le message d’erreur « Le champ X est obligatoire ». Alors, davantage convaincu ?

Il se trouve qu’avec votre case à cocher vous pouvez remettre en cause de nombreuses hypothèses qu’on faites les développeurs de votre application, en ayant des implications très lourdes sur celle-ci. De même, votre case à cocher peut parfois complètement remettre en cause l’aspect visuel de la fenêtre sur laquelle elle se situe, notamment pour les applications web et mobiles. Les développeurs Sencha sauront de quoi je parle…

Des cases à cocher

Tu te fous de ma g… sur les délais ?

Cette phrase est une version plus brutale des précédentes mais la cause est toujours la même. à savoir que ce qui vous paraît simple ne l’est pas forcément. Par exemple c’est facile de déplacer un pont de trois mètres sur la droite, pas vrai ? Yaka mettre des vérins sous les piles du pont, le soulever, le tirer, puis le rabaisser vers son nouvel emplacement. Le seul cas où vous pouvez avoir une quelconque légitimité pour tenir de tels propos est celui dans lequel vous avez prouvé aux développeurs en face de vous que vous connaissez vraiment le code de l’application et que vous savez vraiment coder. C’est rarement le cas.

Et n’oubliez pas, la personne en face de vous connaît mieux que vous ses forces et faiblesses, donc respectez-la si le temps qu’elle vous demande dépasse de quelques heures ou jours une tâche de deux semaines. Après si c’est six mois pour une tâche dont vous savez qu’il ne faut que deux heures parce que vous connaissez vous-même le code de l’application et que vous êtes déjà intervenu dessus c’est autre chose, mais dans ce cas vous devriez être en mesure de guider la personne…

Une horloge

Tu peux me réparer mon ordinateur ?

Les demandes de réparation d’ordinateurs viennent souvent du top management d’une entreprise, au premier développeur malchanceux qui passe. Et évidemment si suite à ça il ne peut tenir les délais que vous lui avez imposé parce qu’il était en train de réparer votre ordinateur, vous le blâmerez.

Alors soyons clairs : de nombreuses entreprises ont des services de helpdesk, et c’est eux qu’il faut contacter en cas de problème avec votre machine. Et si votre entreprise n’en a pas, vous pouvez faire appel à une entreprise dont c’est le métier.

Ça vous coûte trop cher ? Dans ce cas faites comme feraient les développeurs : read the f*cking manual. Faites l’effort de chercher par vous-même la cause de votre problème, d’interpréter le message d’erreur. Internet est votre ami, et vous verrez, vous en ressortirez grandi. Vous pouvez encore penser que vous n’avez pas que ça à faire, que ce sont des tâches de larbins ? Eh bien sachez que le développeur à qui vous demandez ce travail n’a pas non plus que ça à faire, alors un peu de respect s’il vous plaît.

Une variante, encore pire, consiste à demander au développeur de venir chez vous réparer votre ordinateur à domicile, ou celui de vos enfants, en « oubliant » bien évidemment de le rétribuer…

Des tournevis

Tu es informaticien, tu dois donc pouvoir administrer le réseau

Le terme informaticien ne veut absolument rien dire. En informatique, il y a de nombreux métiers comme administrateur système, administrateur réseau, expert sécurité, DBA, développeur et j’en passe ! Un administrateur réseau ne sera pas nécessairement bon en développement et inversement, le premier n’ayant pratiquement jamais à coder des applications dépassant le petit script codé à l’arrache, et le deuxième ne maîtrisant pas forcément les différences entre un routeur Cisco et un Juniper.

En fait, demander à un développeur de vous garantir la sécurité d’un firewall revient à demander à un psychiatre de vous opérer des amygdales. Autrement dit votre demande est complètement stupide. Ce n’est pas parce que l’informatique vous paraît obscure que vous êtes en droit de demander n’importe quoi aux gens, un peu de respect SVP.

En bref…

Les phrases énoncées ci-dessus, qu’on entend hélas trop souvent, dénotent une méconnaissance totale du métier de développeur et un mépris complet de vos personnels. Et ces derniers vous le rendent bien en démissionnant ou en vous opposant une résistance passive, ce qui fait qu’à terme la qualité de vos applications risque de diminuer dangereusement au point de mettre en danger votre entreprise. Alors certes vous pouvez raisonner comme ce DSI d’une grande banque qui affirmait que bien que la qualité diminue, on pouvait continuer à faire des économies sur les personnels car la situation était encore tolérable, mais c’est la politique de l’autruche. Et tôt ou tard, ça vous reviendra en pleine face à moins que, comme ce dirigeant, vous ayez vogué vers d’autres horizons depuis longtemps. Mais dans ce dernier cas, comment faites-vous pour vous regarder dans un miroir ?

 
 

Besoin de tester ton niveau en développement informatique ?

Choisis ton test technique en quelques secondes parmi + 40 langages/frameworks puis évalue rapidement ton niveau en ligne, grâce à une équipe d’experts. Rejoins-les vite :
Guillaume_Brout Olivier_Milla Jean-Marie_Clery Khalid_Jebbari Peter _Stavrinides Alex_Bystritskiy Urs_RoeschAbha_Agrawa

Je teste mon niveau en développement maintenant !

 
 
Cet article vous a plu ? Vous aimerez sûrement aussi :

 

JulienJulien
Moi c’est Julien, ingénieur en informatique avec quelques années d’expérience. Je suis tombé dans la marmite étant petit, mon père avait acheté un Apple – avant même ma naissance (oui ça date !). Et maintenant je me passionne essentiellement pour tout ce qui est du monde Java et du système, les OS open source en particulier.

Au quotidien, je suis devops, bref je fais du dév, je discute avec les opérationnels, et je fais du conseil auprès des clients.

Son Twitter - Son LinkedIn

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>