Blog

Comment se déroule un Hackathon ?

alexandre
Share Button

Alexandre, membre de la communauté de blogueurs JobProd. Mélange improbable de marathon et de hack, le mot hackathon est sans doute difficile à apprécier à l’oreille. Cela importe peu car une fois son sens connu, des images agréables à tout geek surgissent : ordinateurs dans tout les sens, junk food en veux-tu en voilà et surtout des pairs enthousiastes et passionnés.

Je cherche un job dans lequel je me sens bien maintenant !

Vous avez dit Hackathon ?
Un hackathon est un événement dont l’objectif général est d’aboutir en un délai court (2-3 jours) à des solutions diverses autour d’un thème ou d’une problématique donné. Par essence, les solutions sont basées sur des programmes informatiques. Par principe, les solutions sont innovantes, et le codage ne commence qu’avec le début du hackathon.
Les hackathons sont en plein essor depuis 3 ans, avec l’apparition des nouveaux terminaux (smartphones, tablettes, objets connectés). La plupart des grandes villes du monde et à l’activité informatique mature en hébergent : San Francisco, London, Vancouver, Sydney, Barcelona, Tunis, Tel Aviv… et évidemment Paris.
Ces événements sont organisés par différents organismes, et pour différentes raisons. La principale raison reste l’opération marketing (ou de recrutement). De cette manière l’événement est sponsorisé et la valeur des prix à gagner s’en voit directement impactée ! Généralement, l’événement est gratuit pour les participants. @BeMyAppFR procède ainsi, et on ne peut qu’applaudir son succès.
Il existe cependant des hackathons payants, comme ceux organisés par StartupWeekend. L’objectif avancé par cette organisation est d’aboutir à la création d’une startup.
Enfin des hackathons voient le jour dans les entreprises, et les écoles. Des grosses entreprises tels que @NewsCorp (#NewsFoundry54) voient ainsi la possibilité de motiver leurs employés, leur donnant l’opportunité de concrétiser leurs idées, et d’être ensuite écouté par leurs pairs et hiérarchie. C’est gagnant-gagnant pour l’employé et l’entreprise.
Il est important que je précise que certains hackathons permettent, à titre de prix, de présenter son idée et solution à un ensemble de Business Angel. C’est probablement une des plus belles victoires que d’aboutir à la création d’une startup générant des levés de fonds immédiates.

Lancement du Hackathon
Le déroulement classique d’un hackathon privé (hors de l’entreprise) consiste à réunir durant un weekend un groupe de personnes dont les qualités varient : des designers, des programmeurs, des marketeux, et des curieux.
Pour motiver cette réunion, il faut évidemment rassembler certains paramètres: nourriture offerte, prix à gagner, et gloire de geek à la clef.
Voilà, c’est vendredi soir (parfois samedi matin), vous avez attirés vos convives avec la 1ère livraison de pizza, et les 1ères tournées de soda, jus et évidemment, bières (attention, c’est connu, l’alcool lève les inhibitions, mais son abus est corrosif pour l’ordinateur).

Je cherche un job dans lequel je me sens bien maintenant !

Pitch time
Les porteurs d’idées sont invités sur la scène, à tour de rôle. Selon le hackathon, chacun dispose d’une minute et d’un projecteur pour séduire l’audience. Il s’agit d’un moment crucial durant lequel la 1ère image est tamponnée sur le front du porteur d’idée.
Capter l’attention est en général un challenge, et les mots choisis doivent rentrer en résonance avec les geek (cela change énormément des huiles de votre entreprise).
C’est pourquoi je conseils tout porteur d’idée de venir avec :

  • un « minimum viable product », en clai r: une idée claire et simple (une fonctionnalité en somme)
  • quelques chiffres ou arguments qui justifient son idée
  • un plan et une liste de talents nécessaires au succès

Note importante : votre idée peut valoir $1k millions ( vesting sur 5 ans ;) ), et pourtant ne pas être appréciée par l’ambiance. En effet, il s’agit de bien noter le contexte particulier de l’événement. Un aparté plus personnel : je pense qu’une idée orientée B2B n’aura que peu de succès (selon le thème du hackathon).

Momentum
Suite aux pitchs, les porteurs d’idées vont à la rencontre de l’audience, et vice-versa. Le sens du vecteur résulte du succès de l’idée, et du pitch auprès de l’ambiance. L’entropie générée par les pitch a pour conséquence la nouvelle ambiance : l’échange verbale.
Vous laissez mijoter (je devrais cesser l’analogie à la cuisine immédiatement autrement vous allez finir par penser que les participants sont des légumes). Bien qu’en 2013, le geek soit devenu plus social, l’émulsion est tout simplement inouï pour le geek lambda.
Des patterns vont finalement se former et les idées gagnantes émergent. Des équipes se forment, rassemblant souvent de 3 à 8 participants. Le porteur de l’idée originelle acquiert souvent un statut de représentant, pour ne pas dire de « leader ».
Notez que souvent les idées muent par le biais des discussions, et au contact de l’équipe.

Just do it
L’organisateur officialise les idées et présente chacune des équipes. Il donne alors le coup d’envoi et là…grand moment : tout le monde se lance.
Cette partie, principalement axée sur l’échange, est probablement similaire (sans être pour autant égale) au travail que nous effectuons (le code pour les dev, les dessins pour les designes…). Cela dit, tout doit aller plus vite, les tergiversations doivent être maîtrisées : il faut s’en tenir au plan car le plan est bon.

Les ennemis communs à chaque équipe sont la fatigue et le doute. La fatigue engendrant le doute et réciproquement, le cercle est vicieux. Les deux ralentissent les livraisons. C’est pourquoi, la toute 1ère phase précédant le code est primordiale. Il faut fixer en équipe le périmètre à couvrir, et ensuite la stratégie.

Je cherche un job dans lequel je me sens bien maintenant !

Victoire
Chaque équipe ayant tenu jusqu’à la fin du hackathon a gagné. Il faut que ce soit clair : travailler durant un weekend, parfois jour et nuit, même sur un projet choisi, cela témoigne du courage, de la ténacité et de l’abnégation des participants. Voilà 3 qualités utiles dans la vie de tout les jours, personnelles ou professionnelles.

Évidemment, les juges vont désigner des gagnants. L’équipe gagnante est généralement composée de vétérans qui connaissent les difficultés dûes au contexte et l’importance du résultat. (En effet, ce qui importe, c’est le résultat. Une solution qui fonctionne !)

Prochains hackathons
Vous recherchez des hackathons, vous êtes donc motivés et débrouillards, alors : « google it ». Autre idées : utilisez twitter et meetup.com pour suivre les lancement de nouveaux hackathons.

Cet article est fini, et, bien que je rentre à peine du Hackathon AngelHack (à Sydney ce weekend), je vais de ce pas me renseigner sur les prochains rendez-vous !

A très vite !

Alexandre (@Grabthecode)

 

Alexandre GirardAlexandre Girard
J’ai une envie profonde de comprendre comment les choses fonctionnent. Et j’ai choisi de focaliser mon attention sur le monde du web. J’aime les technologies conçus pour l’internet de par leur nature centrée sur le partage de l’information.
Au quotidien, je conçois des solutions et les implémente. J’éprouve une grande satisfaction lorsque je vois mon travail utiliser par de vrais utilisateurs. Et durant mon parcours professionnel, j’espère créer des produits ou services qui touchent un maximum de personnes.

En savoir +

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>