Blog

Les 5 bonnes résolutions du développeur pour 2016

nyr
Share Button

Les fêtes de fin d’année sont maintenant derrière et une nouvelle année commence avec comme toujours son lot de bonnes résolutions !

Rassurez-vous, je ne vais pas vous demander de vous mettre au sport, arrêter de fumer ou (complètement irréalisable !) expliquer votre job de développeur à votre grand-mère. Pas de remontage de bretelle sur votre travail, la documentation de votre code ou votre investissement dans les activités de votre société.

 

 

Débloque les + belles offres tech en 10 mins

Non, nous allons voir ensemble comment améliorer votre employabilité et soigner votre image.

#1 Demander une formation

formationDepuis combien de temps n’avez-vous pas eu de formation digne de ce nom : 2 ans ou plus ? Ce n’est  pas normal ! L’année 2015 a vu la mise en place de nouvelles règles avec le CPF mais maintenant
toutes les entreprises l’ont intégré. De plus, en début d’année, les budgets formations sont votés et la tirelire est pleine !
Pour maximiser les chances d’en avoir une, quelques conseils :
– Essayer de mutualiser une formation avec vos collègues car la société pourra réduire les coûts.
– Ne pas attendre qu’elle tombe toute seule du ciel, allez voir votre manager/responsable, la RH ou le commercial (en SSII) et ne lâchez rien. Il faut persévérer sans spammer !
– Expliquer que la formation va être bénéfique dans votre travail et pour votre client.
– Demander une formation qui existe localement qui sera beaucoup plus simple à organiser (pas de déplacement ni d’hébergement…).
Attention cependant à faire la « bonne » demande ! Si vous êtes fraichement diplômé, une formation en gestion de projet ne sera pas appropriée. De même qu’une formation en MongoDB ne vous sera pas très utile si vous êtes développeur web front-end. Un perfectionnement en anglais sera plus bénéfique qu’une formation à la nouvelle version de votre framework préféré. Si votre manager vous a en grippe ou que votre société n’a pas de budget, autoformez-vous avec les MOOC. Il s’agit de cours en ligne avec des vidéos et des exos sur plusieurs semaines. La plupart sont gratuits et de très bonne qualité. Quelques plateformes reconnues : FUN, edX ou Coursera.

#2 Se lancer dans des projets perso

githubJe sais ce que vous allez me dire : « je n’ai pas le temps » ou « sur quoi ? ». Prenez le problème dans le bon sens en essayant de trouver des créneaux fixes et dédiés à vos projets dans votre agenda. Par exemple, le mercredi pendant la pause de midi et le jeudi soir en restant à votre travail 1h de plus ou le samedi pendant la sieste de votre petit dernier.
Pour le sujet, je suis sûr qu’il y a des technos sur lesquelles vous n’avez pas la possibilité de travailler quotidiennement (vieille version, mauvaise plateforme) et que vous aimeriez bien tester. Que diriez-vous de vous lancer sur Django par exemple ? Il existe une multitude de tutos, d’exemples mais aussi de communautés sur le web !
Si vous ne voulez pas vous retrouver tout seul, rejoignez un projet OpenSource sur GitHub ! Ce ne sont pas les projets qui manquent et les nouveaux contributeurs sont très bien accueillis. C’est un excellent moyen de sortir de votre quotidien, de prendre des compétences et aussi de montrer votre « passion ».

#3 Participer à des évènements techniques

rsxproParticiper à des réunions et événements techniques locaux est un excellent moyen de travailler son réseau. Vous pourrez échanger avec vos confrères ou discuter avec votre futur boss. Sans compter que c’est aussi l’occasion de s’ouvrir, découvrir et se tenir à jour des technos, langages et outils.
Sans sortir toutes les semaines, vous pouvez si vous êtes dev Java vous rendre une fois par mois au JUG (Java User Group) de votre région. Par exemple à Paris, Nice, Nantes, etc. Vous avez aussi les meetup, OpenCoffee Club et autres événements comme while42.
Pour les conférences, si vous êtes sur Paris vous êtes chanceux et pour les provinciaux c’est plus compliqué. Elles sont la plupart du temps gratuites ou très abordables. Si vous êtes un adepte de l’agilité, l’agile tour  est fait pour vous avec de nombreuses dates en France.

#4 Passer une certif

graduate-150373_640La certif : le vœu pieux que l’on repousse toujours à plus tard… Et pourtant c’est un plus sur votre CV et une preuve de votre valeur. Pas d’excuses pour les dev Java, Oracle fait cela très bien et propose tout un panel de certifications selon votre niveau et vos compétences. Une certif Linux vous fera rentrer dans une autre catégorie, c’est évident ! Prévoyez quand même quelques soirées et week-ends de révision. Mais l’on n’a rien sans rien ! Votre employeur sera également gagnant et vous aidera dans votre démarche en prenant à son compte le coût de l’examen ou en vous fournissant les supports de révision.

#5 Travailler son Personal Branding sur les réseaux sociaux

Lrsxscxarticlees développeurs ne travaillent malheureusement pas assez leur « marque personnelle ». Plutôt que de se plaindre du pourquoi les SSII vous harcèlent sur Linkedin, posez-vous plutôt la question sur comment se faire remarquer par un éditeur de logiciels ou un client final ? Contrairement aux SSII qui ont une « armée » de recruteurs, les startups et les PME ont beaucoup moins de temps pour sourcer des candidats. Si vous ne leur facilitez pas le travail, vous ne serez jamais contacté. La base est d’avoir un profil Linkedin ou Viadeo à jour avec une photo (qui génère 10 fois plus de visites), les bons mots-clés (intitulés de postes et compétences) et un réseau étendu afin d’être « trouvable ». Faites une redirection de votre profil vers GitHub, Stackoverflow ou votre blog, engagez la conversation dans le fil d’actualité ou les groupes, suivez les entreprises qui pourraient vous intéresser, interagissez avec les recruteurs, créez du contenu sur Pulse etc. Bref, ne soyez pas asocial. Pensez à bien verrouiller vos comptes perso, notamment Facebook. Googlisez-vous de temps en temps et occupez l’espace avec du contenu que vous maîtrisez : CV Doyoubuzz ou profil Yatedo qui sont très bien référencés comme Linkedin et Viadeo.
Démarquez-vous également en participant à des hackatons, concours et tests en ligne comme JobProd !
Alors, lesquelles de ces bonnes résolutions retenez-vous et allez-vous mettre en pratique ?
Même si ce n’est qu’une ou deux, vous verrez que vous gagnerez en employabilité et visibilité. Sur ces bonnes paroles, je vous souhaite une excellente année 2016 ! 

Débloque les + belles offres tech en 10 mins

 

Sylvain 

Aujourd’hui recruteur de talents IT, j’ai pourtant commencé ma carrière en SSII comme développeur Java, pendant plus de 5 ans. J’essaye en permanence de réconcilier deux mondes : pour certains j’ai basculé du « coté obscur » et pour les autres je suis un geek.
Egalement prof en IUT informatique et formateur en « sourcing 2.0″ pour les entreprises, je préfère sortir des sentiers battus et aller à la rencontre de mes candidats plutôt que d’éplucher Monster. Fidèle à ma formation et à mon ancien métier : je déteste les préjugés, le conformisme, la langue de bois et j’adore contourner les systèmes !

________________________________________
Ma / mes techno(s) de prédilection : le booléen et Java
Le site incontournablelinkedin.com
Une devise : Eclate-toi dans ton job ou bouge-toi !
Où me contactersur LinkedIn ou Twitter

Share Button

Un commentaire

  • Profilagetech dit :

    Ces nouvelles résolutions c’est l’idéal si :
    1/ Vous sortez du lot dans votre équipe de dev
    2/ Votre N+1 vous apprécie et reconnaît l’importance de votre job
    3/ Vous êtes tomber dans une boîte en pleine croissance qui cherche avant tout à faire évoluer ses collaborateurs
    4/ Après toutes les heures sup, il vous reste encore du temps et de l’énergie pour travailler pour vous même
    5/ Vous n’avez aucunes craintes de ne plus voire votre femme ou vos gosses
    Non, sérieusement, si la réalisation de toutes ses résolutions semble difficile, je souhaite à tous les développeurs de tenter au moins l’une d’elle, votre avenir en dépend !
    Merci Sylvain pour cette excellent article qui redonne la pêche :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>